J'ai mon chien ou mon chat qui se gratte : Quelles peuvent en être les raisons ?

Lorsque j'ai un chien ou un chat qui se gratte, est ce toujours normal ?

Mon chat ou mon chien se gratte les oreilles : Est ce toujours une otite ?

 

Le prurit, est l’une des manifestations fréquentes de nombreuses dermatoses que ce soit chez le chien comme chez le chat.

 

Ce prurit, plus communément appelé démangeaison chez le chien comme chez le chat, peut se manifester sous la forme d’un grattage, d’un léchage ou de mordillement sur diverses parties du corps de l’animal.

 

Classification du prurit

On considère, qu’il existe deux grands types de prurit, le prurit primaire pour lequel dans ce cas, c’est la dermatose elle-même qui est à l’origine des démangeaisons. Et le prurit secondaire, pour lequel ce sont les complications infectieuses dues à des bactéries ou des levures, qui sont à l’origine des démangeaisons. Une dermatose hormonale, par exemple, n’est globalement jamais à l’origine de démangeaisons dans un premier temps, mais lorsqu’il y a des complications infectieuses, notamment une pyodermite, un prurit secondaire peut alors apparaître.

 

J'ai mon chien ou mon chat qui se gratte : Quelles en sont les causes ?

Un chien qui se gratte ou un chat qui se gratte peut avoir de très nombreuses causes. Les principales causes en sont tous les parasites qu’ils peuvent contracter, notamment les puces, ou les sarcoptes, à l’origine de la gale sarcoptique, autrement appelée gale du corps chez le chien, ou les otodectes, à l’origine de la gale des oreilles que ce soit chez le chien comme chez le chat. Son origine peut également en être les diverses allergies que peuvent présenter le chien comme le chat, notamment l’allergie aux allergènes dans l’air, l’allergie alimentaire ou l’allergie à la salive de puces. Les dermatoses comportementales, constituent également une cause fréquente chez nos animaux de compagnie.

 

Toujours traiter la cause et non seulement l'une des conséquences d'une dermatose

Il est très important de se rappeler que le prurit n’est qu’une manifestation directe ou indirecte d’une dermatose, et donc qu’un traitement anti-prurigineux, anti démangeaison, n’a de raison d’être qu’à partir du moment où on contrôle, ou guérit, la où les causes sous-jacentes de ce prurit. Sinon, cela conduirait à faire des traitements répétés et non justifiés. C’est notamment pourquoi, il ne faut jamais utiliser de cortisone dans le contrôle des démangeaisons chez un chien, comme chez un chat, dès lors que la cause n’a pas été diagnostiquée. Qui plus est, au risque de voir apparaître différents effets secondaires bien connus, notamment une perte de poils, et une atteinte au niveau du foie et des reins.

 

 

© Cabinet VetDerm

J'ai mon chien ou mon chat qui se gratte , que faire ?
Un chien qui se gratte du fait d'une allergie
J'ai mon chien ou mon chat qui se gratte , que faire ?
Dermatite atopique chez un chien