" Mon chien pue et a des pellicules, que faire ? "

Mon chien pue et a des pellicules "  :  Un constat mais pas une fatalité !

  

Tout d'abord il est important de déterminer l'origine de l'odeur chez le chien, et d'où viennent ces pellicules, que l'on appelle squames en médecine vétérinaire. Les 2 pouvant être présents concomitamment ou non.

 

Pour quelles raisons un chien sent mauvais ?

Si on exclut la mauvaise odeur liée à son haleine, globalement il y a 2 grandes origines dermatologiques à l'odeur nauséabonde d'un chien, les oreilles et la peau. 

 

Dans les conditions normales, les oreilles d'un chien ne sentent globalement pas mauvais. Toutefois ponctuellement ou de manière chronique une odeur peut s'en dégager.

De manière ponctuelle cela va notamment survenir dès lors qu'il y a une macération dans l'oreille, par exemple suite à une baignade. Il est alors important, après chaque baignade et dès lors qu'elles ne sont pas trop fréquentes, de bien nettoyer l'oreille de son chien avec un produit adapté au nettoyage auriculaire du chien et très doux. On utilisera de préférence une compresse tressée. Il faut exclure les produits trop agressifs comme le vinaigre et les matériaux trop agressifs comme l'essuie-tout.

De manière chronique cela peut être la conséquence d'une infection uni ou bilatérale dans l'oreille de l'animal, que l'on appelle otite par abus de language. Cette infection peut être primaire, sans cause sous jacente, ou secondaire, le plus souvent à une dermatite allergique, une dysendocrinie ou encore un parasite. Il est alors important à la fois de faire un prélèvement pour rechercher un éventuel parasite mais aussi et surtout d'effectuer une cytologie auriculaire afin de déterminer s'il y a des bactéries ou levures en surnombre. Cela permettra ainsi de faire un traitement anti-infectieux le plus ciblé possible.

 

Concernant la peau, dès lors qu'un chien est lavé régulièrement en fonction de sa race et de ses habitudes de vie (On ne lave ainsi pas aussi fréquemment un petit chien en appartement qu'un grand chien qui passe beaucoup de temps dehors), il sent également relativement peu. Toutefois du fait de dermatoses ou de maladies générales on peut voir apparaitre ce que l'on appelle une séborrhée grasse. Autrement dit un excès de production de sébum par les glandes sébacées du fait de la dermatose sous jacente. C'est justement ce sébum qui est à l'origine de l'aspect très gras du pelage dans ce cas et de l'odeur. Contrôler la mauvaise odeur de la peau uniquement avec un shampooing anti-séborrhéique est ainsi le plus souvent à l'origine d'une résolution temporaire et il convient surtout d'en déterminer la cause, qu'elle soit allergique, métabolique, néoplasique ou encore parasitaire pour se débarrasser durablement de cette mauvaise odeur. Associé ou non à cette séborrhée grasse, des complications infectieuses bactériennes ou fongiques peuvent encore venir aggraver l'odeur existante.

 

" Mon chien a des pellicules " , d'où viennent-elles et est ce normal ? 

En petite quantité, il est tout a fait normal qu'un chien ait des pellicules (appelées squames en médecine vétérinaire) . Elles sont plus ou moins visibles selon la couleur de la robe du chien et la longueur de son pelage. Par contre dès lors qu'elles sont en quantité très importantes, qu'elles sont de grande taille, et qu'elles sont adhérentes ce n'est plus normal du tout et il faut en déterminer la cause. Leur couleur est également variable du blanc au noir en passant par un aspect argenté. La présence de squames résulte le plus souvent de ce que l'on appelle un Etat Kérato-Séborrhéique (EKS). Cet EKS peut être primaire (sans cause sous jacente), le plus souvent d'origine génétique ou bien secondaire à une dermatose ou une maladie sous jacente. Lors d'EKS on peut observer une séborrhée sèche ou les squames sont souvent abondantes et le pelage sec, ou grasse et dans ce cas elles seront souvent moins visibles et associées comme indiqué plus haut, à une mauvaise odeur du pelage. Les origines de ces EKS secondaires sont très variées, allant d'une dermatite allergique, à un trouble métabolique en passant par une dermatose parasitaire. Le recueil de l'anamnèse et des commémoratifs notamment, permet d'en préciser l'origine. Une fois celle-ci déterminée et contrôlée, des shampooings antiséborrhéiques sont mis en place afin de contrôler ces squames.

 

© Cabinet VetDerm

Mon chien a des pellicules
Squame de grande taille lors d'EKS d'origine primaire
Mon chien pue
Squames et mauvaise odeur quasi généralisées

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur l'icone correspondante ci-dessous