Mon chien ou mon chat perd ses poils : Est ce normal ?

" Mon chien ou mon chat perd ses poils " :  Ce n'est pas toujours pathologique !

  

La perte de poils que ce soit chez le chien ou le chat est l'une des principales raisons pour laquelle on va venir consulter chez son vétérinaire. Néanmoins et contrairement à ce que l'on pense cela ne résulte pas toujours d'une dermatose qu'elle qu'en soit la nature.

 

Pour quelles raisons perd il ses poils ?

De manière générale, on doit toujours être le plus dichotomique possible en dermatologie vétérinaire, car malheureusement beaucoup de dermatoses se ressemblent et très peu sont ce que l'on appelle pathognomoniques autre dit caractéristiques de telle ou telle dermatose.

 

Il faut donc distinguer les pertes de poils dites spontanées des pertes de poils dites auto-induites.

 

En ce qui concerne les pertes de poils dites spontanées, la principale raison en est la mue, qui est physiologique chez le chien comme chez le chat. On ne peut pas l'empecher. Le rechauffement climatique fait malheurseusement que si auparavant les animaux muaient essentiellement au printemsp et à l'automne, force est de constater que la plupart muent maintenant toute l'année. En effet, on a des hivers très doux et les animaux vivent dans les habitations plus ou moins chauffées. Ils sont donc soumis à une température relativement constante et souvent trop élevée tout au long de l'année. L'autre grande cause d'alopécie spontanée est l'ensemble des dermatoses hormonales avec l'hypothyroidie, les tumeurs des surrénales ou de l'hypophyses et les tumeurs sexuelles. Il ne faut donc pas prendre une perte de poils sontanée à la légère car elle peut cacher une dysendocrinie qu'il convient de dépister pour la traiter. Viennent ensuite de nombreuses autres causes de perte de poils spontanée, comme la démodécie ou encore la teigne chez le chien comme chez le chat.

 

Viennent ensuite toutes les pertes de poils auto-induites, ou dans ce cas c'est l'animal qui se lèche, gratte, mordille et est donc à l'origine de la perte de poils. Les 2 principales causes sont toutes les dermatites allergiques, notamment la dermatite atopique chez le chien, et les dermatoses parasitaires comme la gale sarcoptique. Il ne faut pas occulter d'autres causes moins communes, comme les causes comportementales, métaboliques ou encore néoplasiques.

 

Mon animal perd ses poils : Quel(s) traitement(s) mettre en place ?

 

Comme toujours, le traitement à mettre en place dépend de la dermatose qui en est responsable, si tant est qu'il y en ait une. En effet, en cas de mue, il n'y a pas de traitement permettant de la stopper, et il faut malheureusement prendre son mal en patience et brosser régulièrement l'animal.

Pour ce qui est de toutes les causes d'alopécie spontanée ou auto-induite qui résultent d'une dermatose, un traitement ne doit être mis en place que dès lors qu'un diagnostic causal a été posé. En effet, sinon c'est voué à l'echec ou au mieux à une récidive de la perte de poils. Un chien ou un chat ne doit notamment pas être mis sous cortisone si la cause sous jacente n'est ni diagnostiquée ni contrôlée. Une fois le diagnostic posé il conviendra, selon la cause, de mettre en place une exploration puis une prise en charge allergologique, ou bien un traitement antiparasitaire ou encore des mesures cognitives lors de dermatose d'origine comportementale.

 

© Cabinet VetDerm

Mon chien perd ses poils
Perte de poils dorsolombaire chez un chien
Mon chat perd ses poils
Perte de poils au niveau du dos chez un chat cette fois