La pelade chez le chat

 

La pelade du chat préférentiellement appelée  AEF est une manifestation cutanée d'un problème sous-jaçent et non un diagnostic...

 

Photo de pelade chez un chat
Photo d'une alopécie extensive féline importante chez un chat

 

Si le terme de pelade est fréquemment employé chez le chat, dans le langage courant, mais il est en fait préférable d'employer le terme vétérinaire qui est l'Alopécie Extensive féline (AEF). En effet, la pelade définit une dermatose bien particulière et cela évite ainsi les confusions.

 

L'Alopécie Extensive Féline est l'un des 4 grands syndromes en dermatologie vétérinaire féline. En effet, à la différence du chien, la plupart des dermatoses félines se manifestent de la même manière et sont donc regroupées sous le terme de syndromes. Dès lors, il faut bien voir qu'un syndrome n'est en aucun cas un diagnostic mais uniquement un type de manifestation d'une dermatose ou maladie sous-jacente. C'est notamment pourquoi lors d'identification d'une Alopécie Extensive Féline, il ne faut pas mettre en place de traitement symptomatique sans identification et contrôle causal. Sinon c'est voué à un traitement qui peut être long, potentiellement inutile, voire n'apporter aucun résultat.

 

Comme son nom l'indique, on parle d’Alopécie Extensive féline dès lors que le chat présente une perte de poils qui s'étend du centre vers la périphérie. Cette alopécie peut être symétrique ou non, circonscrite ou multifocale. Une lésion comme une érosion ou un ulcère peuvent apparaître lors de chronicité et/ou de démangeaisons importantes. 

 

Les causes d'Alopécie Extensive féline sont très nombreuses

 

On peut les classer de différentes manières, la plus simple étant une dichotomie en Alopécie Extensive Féline Spontanée ou Auto-induite. Autrement dit, le pelage est il tombé tout seul ou cela résulte t'il du léchage, grattage ou mordillement du chat. Ce n'est pas toujours facile à distinguer car le chat peut se cacher pour se démanger. Dans ce cas l'observation de l'extrémité du poil au microscope, avec des poils cassés, permet de faire la différence.

 

Concernant les Alopécies Extensives Félines Spontanées, on distingue celles d'origine pathologiques, comme lors de teigne féline, de celles non pathologiques, comme la mue, qui peut être très importante chez certains chats et dans certaines races, comme le Persan par exemple.

 

Viennent ensuite les Alopécies Extensives  Félines Auto-induites qui résultent pour la plupart d'une dermatite allergique, comme la dermatite par allergie aux piqûres de puces, l'allergie alimentaire ou l'allergie aux allergènes dans l'air, d'une dermatose parasitaire comme l'otacariose disséminée, la cheyletiellose ou encore la gale notoédrique, les dermatoses comportementales, ou encore certaines dermatoses auto-immunes, comme le pemphigus foliacé félin.

 

La consultation de dermatologie vétérinaire a précisément pour but de déterminer la, ou parfois les causes, de cette Alopécie Extensive Féline, qui permettra ainsi de mettre en place un traitement causal, autrement appelé étiologique, et de déterminer si cela peut se guérir, comme une teigne, ou au minimum être traité de manière symptomatique comme une dermatose auto-immune.

 

 


Vous pouvez partager cet article en cliquant sur l'une des icones ci dessous