La teigne du chat : La (Re)connaitre pour mieux la traiter

    La teigne du chat, une dermatose sous estimée de nos jours

La teigne du chat
Lésions de teigne très extensives chez un chat
Lésions de teigne chez l'homme
Lésions circulaires de teigne chez son propriétaire

 La teigne du chat est une dermatose dont on parle souvent en dermatologie vétérinaire. Et pour cause, chez le chat elle reste une cause fréquente de maladie de peau et pas uniquement l'automne et l'hiver comme on le croit souvent. A noter qu'elle peut bien évidemment affecter les chiens.

 

Il s'agit d'une dermatose due à un champignon, que l'on appelle un dermatophyte. Globalement 4 espèces sont responsables, mais l'une de ces espèces, Microsporum canis représente 90 % des dermatophytes isolés.

 

Il s'agit d'une dermatose très contagieuse à l'homme mais aussi aux autres animaux, chiens comme chats. C'est pourquoi toutes les mesures doivent être prises pour éviter une contamination lorsqu'un diagnostic de teigne féline a été posé.

 

Chez le chat, il existe différents statuts, et un chat peut tout à fait être porteur sain, autrement dit, ne présenter aucune lésion mais quand même  porter sur lui des spores de dermatophytes qui peuvent contaminer une personne, un autre animal et l'environnement. A noter que ce dernier peut rester contaminé durant des mois voir quelques années en l'absence de traitement. De même contrairement à l'idée répandue, elle apparait le plus souvent dans des habitations très propres et bien entretenues.

 

Les lésions de teigne chez le chat sont très variables. Si la plus classique est une perte de poils localisée en l'absence de démangeaisons, elle présente aussi des formes beaucoup plus atypiques comme une atteinte des griffes. Il existe par ailleurs des formes surinfectées appelées kérions. Certaines formes de teigne féline sont prurigineuses et peuvent tout à fait mimer une dermatite allergique.

 

Si le diagnostic est généralement assez simple, notamment par réalisation d'un trichogramme, le traitement de la teigne du chat est souvent long, et dure plusieurs semaines à plusieurs mois. Il est très souvent fastidieux d'autant que certains chats peuvent ne pas être coopératifs. Le traitement à mettre en place est très codifié et probablement parmis les plus codifiés en dermatologie vétérinaire et il doit être topique, systémique et environnemental