La gale sarcoptique du chien : Influence des IMD sur le diagnostic

Gale sarcoptique du chien : Attention aux traitements concomittants

 

La gale est l’une des dermatoses les plus prurigineuses du chien. Elle est souvent mal diagnostiquée et les chiens reçoivent des immunomodulateurs (IMD) pour soulager le prurit.

 

Hypothèses et Objectifs

Les buts principaux de cette étude étaient de déterminer l’impact des IMD sur les résultats des raclages cutanés, du niveau de prurit et sur l’étendue des lésions et d’évaluer si la durée de la maladie est associée avec des raclages positifs et à une contagion.

 

Sujets

Soixante-dix neufs chiens avec un diagnostic final de gale sarcoptique.

 

Méthodes

L’inclusion dans cette étude rétrospective nécessitait un raclage cutané positif pour les acariens de la gale ou une réponse clinique positive à une épreuve thérapeutique acaricide.

 

Résultats

Le score de prurit moyen des chiens recevant IMD (8.71) étaient significativement plus élevé que celui des chiens n’en recevant pas (7.43; P = 0.03). Cependant, il n’y avait aucune différence significative que ce soit pour les taux de raclages positifs (79.6% versus 59.1%; P = 0.13) ou pour le nombre moyen de sites corporels atteints (3.8 versus 3.4; P = 0.30) entre les chiens recevant des IMD et ceux n’en recevant pas. Ni les raclages cutanés ou la durée des signes cliniques n’étaient corrélés avec une contagiosité rapportée au sein de la maison.

 

Conclusion et importance clinique

Les IMD étaient associés à une augmentation significative du prurit mais pas au nombre moyen de sites corporels lésionnels. Les chiens exposés aux IMD avaient un taux plus élevé de 20.5% de raclages cutanés positifs. La différence pourrait être cliniquement pertinente.

 

Source : Veterinary Dermatology, 2016, Volume 27, Issue 3

 

Gale sarcoptique chez un chien
Gale sarcoptique chez un chien