Les causes d' alopécie chez le chien

 

L' alopécie chez le chien n'est pas toujours d'origine hormonale ...

 

Photo d'une alopécie chez un chien
Photo de teigne chez un chien à l'origine d'une alopécie

L' alopécie du chien, que l'on évitera d'appeler pelade car cela correspond à une dermatose bien spécifique du chien , est une perte de poils qui peut être circonscrite ou multifocale, symétrique ou non, extensive ou non et elle peut apparaître en quelques heures à quelques mois.

 

Elle peut être également spontanée ou auto-induite, et auquel cas elle peut être causée par le chien lui même, suite à un léchage, grattage, ou encore un mordillement.

 

Tous ces éléments, entre autre, sont très importants à voir et connaitre en consultation car la démarche dichotomique qui s'en suit va en déterminer la cause et parfois les causes. En effet, il ne faut jamais oublier qu'un animal peut avoir plusieurs dermatoses en même temps et donc ne pas s’arrêter au diagnostic d'une seule.

 

Les principales dermatoses ou maladies à l'origine d'une alopécie  sont les dermatites allergiques, notamment l'allergie aux allergènes dans l'air ou aux puces, les dermatoses parasitaires, notamment la démodécie ou encore la gale sarcoptique, les dermatoses fongiques, également appelées mycoses, les pyodermites, le plus souvent conséquences d'une dermatose sous-jacente, les dermatoses hormonales, notamment dues aux hormones sexuelles , une hypothyroïdie ou à un syndrome de Cushing, ou encore les dermatoses comportementales, de plus en plus fréquentes.

 

Bien évidemment il ne faut pas oublier qu'une alopécie peut tout à fait être physiologique. En effet l'alopécie n'est pas toujours l'expression cutanée d'une dermatose ou maladie. La mue en est alors la principale raison. A ce sujet il faut se rappeler que, contrairement à il y a bien des années, les chiens muent maintenant beaucoup plus longtemps et souvent et que dans la plupart des cas, c'est une perte de poils qui est globale et pas uniquement localisée pour entraîner l'apparition d'une alopécie.

 

Le diagnostic causal est essentiel à la guérison et donc la repousse du pelage, même si l'exploration s'avère parfois complexe.

 


Vous pouvez partager cet article en cliquant sur l'une des icones ci dessous